Le point sur les tablettes de radiateur (et toutes les possibilités pour les fixer !)

Noter cet article

Pour éviter le noircissement du mur au-dessus du radiateur, il existe une solution simple : fixer une tablette radiateur. Elle aura en plus l’intérêt d’être décorative et de permettre de poser quelques babioles. Mais on se demande souvent comment l’installer ! Voici le point sur mes connaissances en la matière.

Placer une tablette au-dessus du radiateur, voire installer un cache-radiateur, peuvent diminuer la performance de chauffe.

_ Pour des raisons de sécurité, ne pas placer de tablette en contact direct avec un radiateur chauffant à pleine puissance.

1. Une tablette radiateur oui, mais quelle tablette ?

Il existe deux écoles de pensée : utiliser n’importe quelle planche (en bois, en MDF, en mélaminé, en verre, etc.), ou utiliser une tablette estampillée « pour radiateur » (en marbre, en mélaminé, nouvellement en MDF) comme ce joli modèle.

L’argument des tablettes estampillées « radiateur », c’est d’avoir été conçues pour résister à la chaleur (pour le MDF à peindre, l’argument tombe à l’eau…) et elles ont de jolies finitions arrondies ou moulurées. Pour une raison que j’ignore, les tablettes radiateur en marbre ont disparu des magasins de bricolage (n’hésite pas à m’éclairer en commentaires), mais on en trouve facilement sur LeBonCoin !

A contrario, l’intérêt d’utiliser n’importe quelle planche, c’est qu’on peut la découper exactement aux bonnes dimensions et la peindre (et repeindre) comme on veut.

J’avoue, je me contente d’une planche de MDF, mais j’ignore si la chaleur lui fait émettre des particules. J’ai quand même veillé à ce que la tablette radiateur ne soit pas en contact direct avec le radiateur, et ce radiateur ne chauffe jamais à pleine puissance.

2. Pour les dimensions :

_ On mesure la largeur du radiateur (robinet et tuyauterie inclus) et on ajoute quelques centimètres (environ 5 cm).

_ On prévoit la profondeur de la tablette radiateur de sorte qu’elle dépasse de quelques centimètres par rapport au radiateur et au robinet si nécessaire (environ 3 cm).

_ On vérifie s’il y a des contraintes en hauteur : est-ce qu’un obstacle empêcherait de fixer la tablette environ 3 cm au-dessus du radiateur ? Est-ce qu’à cette hauteur le rendu serait pratique/joli dans la pièce ?

Il est très important de laisser quelques centimètres entre la tablette radiateur et le haut du radiateur, afin de laisser l’air chaud (qui monte) s’échapper en direction de la pièce. Si on pose directement la tablette sur le radiateur, non seulement elle chauffera intensément, mais en plus elle concentrera la chaleur dans le mur… Gros gâchis !

3. Parlons fixations :

Il existe plusieurs possibilités :

_ aucune fixation, poser simplement la tablette sur le radiateur. Attention, ce n’est pas une solution idéale : d’une part la tablette radiateur sera instable, et d’autre part, elle bloquera complètement la circulation de l’air chaud. Il faut également veiller à ce que le radiateur ne soit jamais très chaud, aucun matériau n’aime se faire cuire… Cette solution est donc à réserver aux radiateurs que l’on n’utilise pas ou très peu.

Si vous souhaitez tout de même poser directement votre tablette sur le radiateur, je dois signaler l’idée ingénieuse de Careli pour stabiliser la tablette « sans vissage dans le mur » : en ajoutant sous la tablette un tasseau et des équerres qui se calent entre le mur et le radiateur.

_ La solution officielle se trouve au rayon quincaillerie, ce sont les fixations dédiées aux tablettes radiateur. Elles ont un immense avantage : pas besoin d’être fixées dans le mur. Mais elles ont deux inconvénients :

Esthétiquement, vous n’échapperez pas aux deux petits rebords visibles. Personnellement, je trouve ça rédhibitoire.

Ensuite, il faut trouver le bon modèle pour votre radiateur, et la recherche peut s’avérer compliquée. Pour vous faciliter la tâche, voici une synthèse des types de supports selon le type de radiateur : une fois que vous aurez identifié le(s) modèle(s) approprié(s), n’oubliez pas de vérifier que les dimensions conviennent à votre situation !

Enfin, il existe des supports « universels », qui conviennent à la la majorité des radiateurs, car ils viennent se caler entre le radiateur et le mur.

Avant d’aller en acheter, en plus des mesures de la future tablette radiateur, pensez à mesurer l’écart entre votre radiateur et le mur. Choisissez également un magasin qui accepte de reprendre la marchandise même si l’emballage a été ouvert.

_ Si vous êtes prêt(e) à percer votre mur, alors tout l’éventail des équerres décoratives, pinces et étagères à fixation invisibles s’offre à vous : tous les styles sont possibles, rustique, industriel, contemporain, etc. Vous devez simplement être sûr qu’il n’y a pas de tuyauterie à l’endroit du mur à percer.
Vous trouverez un large choix d’équerres décoratives à prix raisonnables ici.

Je ne dis pas ça par hasard : au moment d’installer nos équerres à proximité du tuyau, j’ai senti une résistance… J’ai donc immédiatement arrêté de percer (pas de dégâts, il est possible que ce soit simplement la résistance du matériau qui compose le mur) et par précaution nous avons appliqué une solution « créative » : un clou sert à la fois de support pour la tablette et de cale pour l’équerre !

_ Enfin, sans percer le mur et à mi-chemin du cache-radiateur, il suffit de rajouter des pieds à votre tablette radiateur pour la transformer en console : effet décoratif garanti !

Si vous ne voulez pas découper une table, il est tout aussi efficace de visser de beaux pieds décoratifs dans une planche… (D’ailleurs, 2 pieds peuvent suffire, à condition d’arrimer la console au mur)

Et toi, utilises-tu des tablettes radiateur ? Quelles fixations as-tu choisies ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.