À quelle hauteur placer les évacuations d’un lavabo ?

evacuation lavabo
Noter cet article

Un bon bricoleur en plomberie se doit de respecter certaines normes de base lors du bricolage. Cela permettra à ce que ses travaux ne posent aucun problème plus tard. Dans ce cas spécifique de la plomberie, la hauteur d’écoulement au moment de l’installation du lavabo doit être conforme à la norme. Voici plus d’informations sur la hauteur à respecter pour placer les évacuations d’un lavabo.

À quelle hauteur est installée l’évacuation lavabo ?

La hauteur d’installation des écoulements est connue depuis le début parce qu’elle se doit d’être conforme à la hauteur d’évacuation des équipements. Pour ce faire, vous devez respecter les normes liées spécifiquement à l’hydraulique. Une évacuation lavabo trop verticale génère du bruit et engendre des désamorçages de siphon. Pour l’éviter, il est recommandé de concilier une chute verticale, qui est en effet la hauteur de l’écoulement avec un conduit dont l’inclinaison sera de 3 à 5 cm par mètre.

Une fois toutes ces étapes terminées et votre évacuation de lavabos placés, vous devez vous assurer que celui-ci est raccordé directement à un siphon. Ainsi vous avez la garantie d’être à l’abri des odeurs malodorantes parce qu’ils sont alors incapables de remonter. En ce qui concerne les siphons, optez pour ceux qui sont démontables. Enfin, l’altitude de l’écoulement est égale à l’altitude de sortie du siphon.

L’importance de l’installation de l’évacuation du lavabo

Les écoulements sont très importants parce qu’ils permettent d’évacuer les eaux usées. Ces dernières sont expulsées vers une conduite centrale reliée directement à une fosse septique. Il peut aussi être relié à un puisard ou à une autre disposition d’assainissement non collectif. Notez que les eaux usées communément appelées vannes proviennent des WC et ne sont pas traitées de la même manière que les autres eaux usées. Ces dernières sont constituées des eaux ménagères issues des salles de bain, des eaux de cuisines et des eaux de buanderies.

Pour réussir une bonne installation, il faudra respecter la hauteur du placement. Vous devez également tenir compte du diamètre des conduits. Ces normes n’ont pas été définies au hasard. C’est le fruit des années d’expérience des fabricants et utilisateurs.

L’évacuation lavabo : quel type de matériau choisir ?

D’abord une installation pareille demande plus de précision dans les calculs. Cela est dû au simple fait que vous ne pouvez plus modifier grand-chose après la pose en question. Vous devez donc penser à tout dans les moindres détails avant de vous lancer. Vous devez penser par exemple au réseau d’alimentation et à celui d’évacuation d’eaux usées.

Lorsque cette étape est réglée, vous devez maintenant penser au matériau. Dans ce cas d’espèce, il est recommandé d’utiliser des tuyaux en PVC ou en cuivre d’une dimension de 10/12 ou 12/14 mm. Vous devez également vous procurer des flexibles pour les raccordements.  Appliquer une pente de 1 cm par mètre pour assurer une bonne évacuation d’eaux usées. Dans le but d’avoir une idée globale de tous ceux dont vous aurez besoin, réalisez juste un plan avant de débuter les travaux. Généralement, il faut commencer par la pose de l’alimentation et la pose de l’écoulement. Ensuite, il faudra installer le lavabo et enfin la robinetterie.

Envoyer un message