Comment se débarrasser des cafards de jardin ?

Dans l’écosystème, chaque être vivant joue un rôle précis. Les plantes vertes par exemple sont des producteurs. Les animaux (les humains, y compris) jouent le rôle des consommateurs. Quant aux insectes, ils jouent un rôle encore plus important. Pour accomplir la tâche à elle confiée, elles sont souvent amenées à cohabiter, ce qui peut s’avérer problématique. Parmi les divers insectes qu’on retrouve très fréquemment en milieu urbain se distingue le cafard de jardin.

Présentation du cafard de jardin

Scientifiquement connu sous l’appellation Ectobius Pallidus, le cafard de jardin appartient à l’ordre des Blattodea tout comme les termites. Cet insecte encore appelé blatte de jardin joue un rôle essentiel dans la chaîne alimentaire et la biodiversité. En effet, il décompose les matières organiques par le biais des micro-organismes, et participe à l’amélioration de la qualité du sol. Cependant, il arrive parfois qu’ils s’introduisent dans les maisons pour rechercher de la nourriture. Pour éviter qu’ils n’infectent les aliments et ne polluent votre espace de vie, il serait adéquat de les chasser ou de les exterminer.

Les cafards de jardin : comment les identifier ?

Les blattes de jardin sont reconnaissables à leurs couleurs brun clair. Ils sont semblables aux cafards habituels (la blatte germanique) qui se retrouvent naturellement dans les habitations. Mais contrairement à ceux-ci, ils vivent non pas la nuit, mais le jour. Ils se distinguent d’ailleurs de leurs homologues par l’absence de bande noire sur la tête et leur capacité à voler.

Autres détails importants, les cafards de jardin sont plats, de forme ovale, mesurent entre quelques millimètres et 10 centimètres, possède deux paires d’ailes et 6 longues pattes épineuses. Pour leur petite taille, ils sont particulièrement tenaces. Ils se retrouvent généralement dans les couches de bois en décomposition, les piles de bois ou de paillis.

Comment lutter contre ces insectes indésirables ?

Pour vous séparer des cafards de jardin, il suffit de les priver de leur habitat ou de leurs sources de nourriture. Pour y arriver, vous devrez d’abord découvrir ces endroits. Pour ce faire, il faudra procéder à une analyse minutieuse des lieux abrités, des zones humides et de tout ce qui est susceptible de les attirer ou de les dissimuler chez vous ou dans votre jardin. Soulevez les tapis de lierre, les vieux paillis, les bois en décomposition, les piles de bois, les rochers décoratifs, tout ce qui est humide et tout ce qui abrite de la matière organique. Réalisez cette opération en journée.

Après avoir trouvé leur domicile, il vous suffira d’adopter certaines habitudes naturelles pour les faire s’en aller.

  • Éloignez de votre maison toutes les matières organiques en décomposition : le bois mort, les vieux paillis, etc.
  • Coupez vos lierres et à écarter les pierres qui se trouvent à non loin de votre habitat.
  • Fermez vos poubelles extérieures après utilisation.
  • Refermez correctement le sac des croquettes de vos animaux de compagnie.
  • Ne laissez aucune gamelle traîner par terre ou à n’importe quel endroit dans la maison.
  • Espacez vos plantations pour éviter de créer des zones d’ombres (les cafards de jardin en raffolent).

Si en dépit de toutes ces précautions, les blattes sont toujours présentes, alors vous êtes probablement en face d’une invasion. Le mieux à faire dans ce cas est d’adopter une mesure radicale.

Comment éradiquer les blattes de jardin ?

Pour éradiquer les cafards de jardin, il vous suffira de disposer des pièges et/ou des appâts dans le jardin ou dans leurs endroits de prédilection. En outre, il faudra être patient et prendre son temps. Et surtout éviter les produits chimiques dangereux.

Comment faire un piège à cafards ?

Pour élaborer un piège et attirer vos indésirables visiteurs, vous pouvez utiliser l’une des méthodes suivantes.

Méthode 1

Mélangez en proportion égale de la farine blanche, du sucre en poudre, et du plâtre. Dispersez ce mélange aux endroits où vous avez repéré les blattes avec, à côté, une assiette plate remplie d’eau. Dès que les cafards mangent la poudre et boivent l’eau, ils meurent par occlusion intestinale. Cette méthode n’est certes pas glamour, mais elle ne représente aucun danger pour l’environnement et fonctionne parfaitement.

 Méthode 2

Elle fait usage de l’acide borique, un composé inoffensif pour l’Homme, mais toxique pour les insectes. Pour en faire, enfilez des gants et mélangez de l’acide borique, de la farine et du miel en pats égaux. Formez des boulettes et disposez-les sur la route habituelle ou le nid des cafards. Il suffit que le cafard consomme la boule ou entre simplement en contact avec pour en pâtir suite à une déshydratation lente. Cependant, faites très attention à ne pas exterminer les autres insectes utiles à la biodiversité.

Méthode 3

Confectionnez des pièges avec des bouteilles en classiques contenant des morceaux de pomme de terre crue. Si cette méthode ne vous enchante pas, alors servez-vous des huiles essentielles. Versez 5 gouttes d’huile essentielle de lavande et de menthe poivrée dans un pulvérisateur d’eau. Pulvérisez régulièrement vos murs extérieurs avec, et adieu les cafards de jardin.

En résumé, les cafards de jardin sont des insectes importants dans la chaîne alimentaire de par le rôle qu’ils jouent. Toutefois, ils peuvent se retrouver dans les habitations. Pour les éloigner, il faudra trouver leur niche puis employer une des méthodes ci-dessous. À ce stade, il faut absolument privilégier les méthodes naturelles et pacifiques aux méthodes faisant recours aux produits chimiques. Bien qu’elles prennent du temps, elles sont très efficaces. De plus, les substances chimiques en plus d’être très souvent inefficaces sur le long terme, ont une incidence sur les animaux domestiques, les insectes indispensables de la biodiversité, les plantes et les sols.

Envoyer un message